EMBARQUEMENT IMMEDIAT...

Juste des mots qui nous ressemblent change de peau..., ce sera encore des mots de tous les jours, des mots de tous les soirs... la même chose en différent... Prenez place, je vous en prie, pour cette nouvelle aventure...

19 septembre 2010

Trouver son tout...

" Tu as tout en toi, mais il faut que tu y crois."
Daniel Desbiens

S'il n'y a qu'une chose que nous devrions nous obstiner à cultiver et à développer, c'est bien la confiance en soi... sans elle, point de foi ni de réalisation possible, sans elle on ne peut que se laisser pousser par le vent des évènements, sans jamais chercher à donner à la vie sa propre direction personnelle.
Pourtant, la confiance requiert parfois tellement de bâillons à poser sur nos doutes et nos interrogations, qu'on ne trouve pas le courage de faire le premier pas...

La confiance est notre moteur premier : à partir du moment où on la prend comme une évidence, le reste n'a plus aucune importance, comme un avis intime ou un jugement mûrement posé, la confiance en soi acquise ne s'incline devant aucun contradicteur, elle est capable de défier les plus impossibles conjectures quand on la sent, au fond de soi, s'élever plus haut que tous les problèmes ou contretemps auxquels on peut être exposés.
Le seul véritable problème est : comment la réapprivoiser quand elle s'est envolé bien loin de nos centres d'existence et d'espérance ?...

On peut tenter de trouver plein de sens à la vie, plein de raisons à penser et à agir comme on le fait, mais les deux seules choses qui comptent dans notre "ici et maintenant", cela ne peut être que de croire et d'aimer (cf Charles Nodier).
Si l'on ne croit pas un minimum au moins, à ce que l'on fait, dit ou pense, alors rien jamais ne peut avoir aucune utilité, et si l'on n'aime pas, alors rien ne se révèle lumineux et propice à la joie...
Croire et aimer nous mènera toujours plus loin que d'errer seul sur le chemin avec pour unique compagnie des doutes et des interrogations inutiles, qui freinent notre progression, sans jamais apporter aucune solution...

Qu'il est long toutefois le chemin de la reconquête de soi, parce qu'il exige autant de se tenir debout, bien droit, de façon à avoir la vue qui porte le plus loin possible, que de savoir plier aux bourrasques qui peuvent déséquilibrer si l'on n'y prend garde. La gymnastique est compliquée, mais l'enjeu est important : un régime d'un type nouveau pour perdre ses doutes en trop et enfin retrouver dans sa vie la vraie silhouette dans laquelle on se reconnait, et avec laquelle on se sent être ce qui nous correspond...
Le manque de confiance apporte un manque de satisfactions, car c'est la confiance qui nous donne le pouvoir de dire  sereinement, oui ou non, aux choix de vie qui nous conduiront à réaliser ou pas, ce que nous sommes...

C'est bien en nous que se trouvent à la fois nos meilleurs armes et nos pires ennemis, et le monde extérieur n'est qu'un témoin, à charge ou à décharge, qui observe passivement nos soubresauts dynamisants et nos rounds difficiles...
Sachons donner à ce public fidèle notre meilleur visage, pour récolter ce à quoi nous aspirons tous : un monde qui nous sourit et qui reste fidèle à nos envies...
La tâche peut parfois sembler rude, mais... quelle autre alternative y a-t-il ?...

... ...

Posté par laurencewitko à 08:54 - Les uns et les autres... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire