EMBARQUEMENT IMMEDIAT...

Juste des mots qui nous ressemblent change de peau..., ce sera encore des mots de tous les jours, des mots de tous les soirs... la même chose en différent... Prenez place, je vous en prie, pour cette nouvelle aventure...

10 juillet 2010

Je vous trouve très beau...

" La beauté est relative. Le plaisir, la joie ou la douleur même, illuminent le visage et lui donnent un genre de beauté qui vient de l'intérieur."
Mireille Maurice

L'histoire de la beauté intérieure fait toujours sourire quand on cherche dans les disgrâces de quelqu'un ce qui peut le rendre "aimable" (capacité à être aimer) aux yeux de ses admirateurs... pourtant cette histoire n'est pas une légende : au-delà de la beauté plastique, éphémère et hasardeuse, se trouve la vraie beauté, celle qui éveille la sensualité émotionnelle...

Ce qui fait la beauté des choses et des personnes n'a finalement que peu à voir avec les sens physiques, c'est la force d'émotions ressenties et la capacité à nous émerveiller qui leur confèrent leur attractivité.
L'expérience a été faite il y a longtemps déjà : on a tenté de composer le visage de l'absolue beauté, en assemblant ensemble la bouche reconnue comme la plus parfaite, les yeux, la forme du visage, etc... tout cela dans un cadre de stricte symétrie. On a ainsi établi un portrait robot idyllique de perfection.
Le résultat ?... Le résultat fut au final un portrait insipide, dénué de tout charme et de toute attraction.
Pourquoi ?... Parce que ce qui fait la beauté et le charme des personnes ne tient pas qu'à leurs mensurations ou au grain de leur peau. Ce qui rend les gens attirants et rayonnants, c'est la vie qui les habite, les émotions qu'ils ressentent et dégagent.

Evidemment, nous avons tous des idéaux de beauté plastique inscrits dans nos inconscients, et il est certain que notre aspect extérieur influence nos vies puisque la vue est un de nos sens dominants, mais la beauté physique n'est pas un critère suffisant pour être "une belle personne" : la beauté est bien plus qu'un joli minois sur un corps de rêve...
N'avez-vous jamais remarqué, comment on éprouve le charme de ceux que l'on aime, qu'ils soient ou non, plastiquement avantagés ?... Le charme est bien supérieur à la beauté plastique, parce qu'il témoigne de quelque chose d'insaisissable au premier coup d'œil, qu'on ne peut pas expliquer mais qui, incontestablement, agit...

Le charme, plus que la beauté physique, utilise les canaux de notre imagination et nous atteint inconsciemment quand il rencontre des émotions et/ou des valeurs qui trouvent un écho en nous.
Le charme ne séduit pas directement nos yeux par le titillement de nos perceptions, mais fait naitre une admiration que nous ne savons pas toujours expliquer ou verbaliser.
Le charme nous conquiert plus encore qu'on ne l'admire, comme quelque chose d'extérieur qui s'engouffre en nous, là où la beauté nait de nos idéaux intimes reconnus soudain dans notre monde extérieur. (Notons au passage la synonymie des mots "charme" et "sortilège")

On peut remodeler sa silhouette, on peut affiner ses techniques de séduction, mais le charme... ne s'apprivoise pas : sorte de charisme de la beauté, on ne peut pas feindre d'en avoir lorsqu'on est démuni, de la même manière que l'on ne peut pas faire taire celui que l'on détient naturellement...
La contrefaçon de charme est impossible...

... ...


Posté par laurencewitko à 03:03 - Les uns et les autres... - Commentaires [0] - Permalien [#]